PLU: lettre au Commissaire-Enquêteur

Publié le par comitejoffre

 

Comité de défense du quartier Joffre                Louveciennes, le 7 décembre 2011

 

A l’attention de Monsieur le Commissaire-Enquêteur en charge du PLU de Louveciennes
Hôtel de Ville de Louveciennes

 

Monsieur le Commissaire-Enquêteur,

 

Le Comité de défense du quartier Joffre à Louveciennes vous expose son point de vue sur le PLU ainsi que les remarques de certains riverains dans le cadre de l’enquête publique que vous dirigez.

 

Nous sommes concernés dans notre quartier par les zones UA, UAa, UH et UC où le coefficient d’occupation des sols (COS) prévu dans le PLU augmente, doublant ainsi de 0.25 à 0.50 le long de la rue du Maréchal Joffre. Il n’y a plus de surface minimale des terrains constructibles du fait de la disparition du Plan d’Occupation des Sols (POS).

 

Cela ouvre la voie à une densification excessive allant jusqu’à la possibilité de construire de petits immeubles.

 

Cela va entrainer :

 

-          La disparition progressive du caractère de village qui nous est si cher

 

-          Une dévalorisation du patrimoine existant

 

-          La disparition des espaces verts (jardins) dans ces zones

 

-          Une augmentation des problèmes de voisinage

 

-          Une augmentation du trafic automobile incompatible avec les structures routières locales et donc une augmentation des nuisances pour les riverains et du danger pour les piétons.

 

Les habitants du quartier ne sont pas contre certaines évolutions mais pas d’une telle importance.

 

Nous proposons que le COS passe de 0.25 à 0.3 ou 0.35 et de maintenir une surface minimale pour pouvoir construire (800 m²).

 

En espérant que notre courrier retiendra toute votre attention, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Commissaire-Enquêteur, l’expression de nos salutations distinguées.

Commenter cet article

Pascal 16/12/2011 15:03


Une réponse très complète à cette question a été donnée par la rédaction de la Tribune de Louveciennes, en réponse notamment à votre
interrogation. Espérons que ce rapport souligne les incohérences du projet et pousse à des ajustements.

Antoine 13/12/2011 14:29


Je suis globalement d'accord sur vos réserves et vos commentaires. J'aimerais comprendre quelles peuvent être les conséquences de votre courrier. De quelle liberté dispose le commissaire
enquêteur pour prendre en compte vos remarques? Le Maire est-il tenu de suivre les recommandations du commissaire enquêteur? En lisant l'édito du dernier Louveciennes Echos ainsi que l'interview
de Mme Pozzo, j'ai le sentiment que rien ne sera pris en compte...