PLU: c'est le moment d'exprimer les craintes d'une densification

Publié le par comitejoffre

C'est finalement début novembre que l'enquête d'intérêt public pour le Plan local d'urbanisme (PLU) doit démarrer: ce sera l'occasion pour les riverains du quartier Joffre, pendant un mois, de donner leur avis, en mairie où une permanence sera assurée pour répondre aux questions, et auprès d'un commissaire-enquêteur qui sera à l'écoute des Louveciennois. Le calendrier précis est disponible ici sur le site de la Mairie.

Lors d'une réunion d'information organisée par le Comité Joffre le 10 septembre dernier, les participants sont convenus du danger qu'il y a à une densification de leur quartier à laquelle le PLU, tel qu'il a été arrêté en Conseil municipal en juillet dernier, ouvre la porte.

Nous avons expliqué dans un précédent article que la rue du Maréchal Joffre était l'une des zones du village amenée à être densifiée, selon ce projet. Elle n'est  plus qualifiée de "zone pavillonnaire", ce qu'elle est, mais de "pôle de centralité". Ainsi, le COS (Coefficient d'occupation des sols) va y doubler.

La Mairie souligne que des garde-fous existent (emprise au sol limitée à 25% du terrain, hauteur maximum des constructions restant à peu près équivalente...).Beaucoup de riverains craignent qu'il ne s'agisse d'une voie ouverte à la construction de petits immeubles, ce qui changerait radicalement le caractère du quartier et donc du village dont il est l'une des entrées.

Le Comité Joffre invite donc les riverains à faire entendre ces craintes lors de l'enquête d'intérêt public. Il est encore possible de faire des ajustements sur le PLU.

 



Commenter cet article

madame Y 28/11/2011 23:30


"Pourquoi le détruire au profit du béton et de l'invasion?"
 Mais pour l'argent monsieur, l'argent bien sûr.
les 3 principaux sites de construction dans le périmêtre actuel de notre ville sont prévus sur des terrains communaux. Ils seront vendus et permettront ainsi de renflouer les caisses
communales.

Antoine 12/10/2011 12:15



Bien inquiétant ce PLU car outre une densification du village voulue par la Mairie (500 logements / 1500 personnes) sur les prochaines années, se profile le risque d'une obligation de
construction d'un très grand nombre de logements sur le site de Villevert. Louveciennes (actuellement 7 300 habitants) atteindrait non pas 9 000 mais 11 000 habitants (voire plus). Imaginez le
flux de voitures route de la Princesse et rue du Maréchal Joffre pour atteindre la gare... Notre paradis (car notre cadre de vie est une chance incroyable si proche de Paris) détruit par la
bêtise humaine. Nous avons la chance de bénéficier d'un cadre de vie ultra privilégié. Pourquoi le détruire au profit du béton et de l'invasion? Quelle tristesse.